Les députés communistes dans l’action

Où va Lafarge ?
Le groupe Lafarge qui fait l’objet d’une information judiciaire pour le
financement présumé de Daech en Syrie est aussi à l’origine d’un plan social qui
visiblement n’est pas motivé par des difficultés financières ou industrielles.
Ces graves dérives peuvent être source de mise en danger d’une activité
industrielle dont la France a besoin et le port de Sète ainsi que le Bassin de Thau
tout particulièrement.
Telle est la raison pour laquelle Jean-Paul Lecoq député communiste de Seine
Maritime demande au 1er ministre la nationalisation du groupe Lafarge
Section du Parti Communiste de Sète

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s