Je vous dis que c’est pour votre bien !

Le sous-préfet Nucho est venu jeudi 30 novembre devant le Conseil de Sète Agglopole pour tenter de convaincre les élus du bien-fondé de la suppression des emplois aidés et de la taxe d’habitation, de l’augmentation de la CSG, de la réduction des politiques publiques portées par les collectivités locales.
Non seulement il n’a convaincu personne mais en réponse aux questions posées par Sébastien Andral, François Liberti et deux autres conseillers communautaires il a confirmé qu’il n’y aurait pas de dispositif de substitution à la suppression des emplois aidés. Incapable d’expliquer le dispositif compensatoire à la taxe d’habitation annoncé par Monsieur Emmanuel Macron, il n’a pu contester que le prélèvement sur le pouvoir d’achat des ménages avec la hausse de la CSG sera trois fois supérieur au gain de la suppression de la TH. Par contre il a confirmé l’obligation faite aux collectivités locales de réduire leur budget de fonctionnement (13 milliards d’euros) sous peine de malus.
En conclusion moins de crédit pour l’école, crèches, cantines, personnes âgées, le personnel communal, sinon gare à la punition

Les élus de Thau Avenir
Sébastien Andral
Véronique Calueba Rizzolo
François Liberti
Max Savy

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s