L’Europe du fric à la manœuvre

Les ministres des finances des 27 pays de l’UE ont adopté une liste noire des paradis fiscaux où ne figure ni le Qatar, ni Jersey, ni Hong Kong, ni le Luxembourg, ni les Pays Bas, en clair :
tous les pays qui viennent de s’illustrer dans les paradises papers.
Pointé du doigt, le monde de la finance tente de protéger le système qui nourrit le capitalisme financier.
La cerise sur le gâteau tient au fait que les pays de cette liste raccourcie ne seront même pas sanctionnés. Tout reste à faire, le combat continue.

Section de Sète PCF

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s