Vœux 2018 Parti communiste section de Sète 11 janvier 2018

Bonjour merci d’être venu pour ce moment traditionnel de partage des vœux pour l’année a venir ou les années a venir En présentant à chacune et chacun d’entre vous nos meilleurs vœux de bonheur, de santé et d’épanouissement personnel pour vous et vos proches,, ….

2018 une année d’anniversaires qui sont le sillon créés par nos prédécesseurs que nous continuons a labourer pour créer une société un monde plus juste, un monde ou l’humain reste au cœur du projet de société .

1948 il y a 70 ans La Déclaration universelle des droits de l’homme est adoptée l par l assemblée générale des nations unies

Les droits de l’homme et du citoyen sont le produit de la conscience humaine. Ils expriment un devoir de protections des personnes atteintes,

Comme le dit l’artiste Pierre Fournel

« Parler des droits de l’homme, c’est les faire exister, se taire c’est les oublier »

Quand est il aujourd’hui de l’application concrète de ces droits dans le monde

sans reprendre l’ensemble des articles il nous semble que quelque uns d’entre eux illustrent bien le décalage entre l’intention et les politiques mises en œuvres

Article 14 Devant la persécution, toute personne a le droit de chercher asile et de bénéficier de l’asile en d’autres pays.

Ce sont des milliers d’hommes et de femmes migrants qui ont péri en mer ou sont disparus dans le naufrage de leurs embarcations.

Une fois encore, ce sont les politiques de l’Union européenne et des États membres qui sont responsables de ces drames.Car la solution est connue : la mise en place de voies de passage sécurisées pour permettre à ces exclus de rejoindre l’Europe et de fuir l’enfer libyen.les mesures annoncées sur les loi migratoire par Emmanuel Macron, « particulièrement dure » place en priorité une politique d’exclusion massive et de dissuasion migratoire.

Article 23 Toute personne a droit au travail, au libre choix de son travail, tous ont droit, sans aucune discrimination, à un salaire égal pour un travail égal.

Article 22 Toute personne, en tant que membre de la société, a droit à la sécurité sociale; elle est fondée à obtenir la satisfaction des droits économiques, sociaux et culturels indispensables à sa dignité et au libre développement de sa personnalité,

Aujourd’hui La politique d’Emmanuel Macron vise à casser les piliers de notre modèle social au profit du capital financier la nouvelle loi travail va faciliter les licenciements et développer la précarité

la suppression massive des cotisations sociales est une attaque inédite contre la Sécurité sociale

la réforme de l’assurance chômage vise à baisser l’indemnisation et déresponsabilise les entreprises

la formation professionnelle et les retraites sont également dans le collimateur du gouvernement

les services publics sont mis à mal par la baisse des budgets publics et des dotations aux collectivités.

D’autres mesures sont gravissimes, comme la suppression brutale des contrats aidés, alors même que ces postes devraient être pérennisés

Autant de mesures qui nous font revenir en mémoire qu’il fut une époque ou le Conseil national de la Résistance (CNR), a mis en place un programme à la pointe du progrès économique et social, et a pu appliquer son programme dans un pays ravagé par la guerre, on ne voit pas pourquoi, dans une France et une Europe regorgeant de richesses, des changements de même ampleur ne seraient désormais qu’une aimable utopie incompatible avec les « contraintes » financières.

Ce qui a permis la mise en mouvement de ce programme c’est bien le rassemblement des forces qui résistent face aux dirigeants du monde capitaliste et la prise de conscience de la nécessaire unité du combat démocratique.,dans l’unité d’action

Même s’il n’a pu aboutir, le rassemblement de toutes les forces de gauche ces dernières années nous a montré à quel point nous pouvons aller loin si nous sommes ensemble, unis dans notre diversité. Avec les mesures que le gouvernement macron ’annonce, les combats à mener seront nombreux, sur tous les fronts, et seule une union des forces de gauche et des citoyens , nous permettra ensemble d’organiser une résistance digne de ce nom, et de préparer une alternative.

Il y a 50 ans Mai 1968

La France a connu en mai 1968, non seulement une révolte étudiante, mais aussi, dans les entreprises, une grève générale de plusieurs semaines, la plus massive de son histoire, avec à la clef de fortes hausses de salaires et une empreinte durable sur le syndicalisme. Nous aurons l’occasion au cours de cette année d’évoquer ce moment de notre histoire

En ce début d’année saluons aussi le courage et la force d’engagement de tous ces hommes et ces femmes qui luttent depuis des siècles et aux travers d’eux rendons hommage a quelques femmes qui ont traversé nos vies je pense même s’il y en a bien d’autres a Simone Veil ,Marie Thérèse Goutman Lolette Gregogna, jocelyne carmichael

qui ont menée de front vie politique , familiale et professionnelle

Pour que leurs combats à toutes et tous se poursuivent aux travers nos engagements

En ce début d’année 2018 souhaitons nous d’être plus que jamais les «bâtisseurs du commun», les artisans d’une société nouvelle, les animateurs permanents des conquêtes citoyennes qui permettront la libération concrète et progressive de la société des entraves et des dominations capitalistes, sexistes, racistes, colonialistes.

Et comme le dit un proverbe africain

 « Si tu veux aller vite, marche seul mais si tu veux aller loin, marchons ensemble »

Alors autour du verre de l’amitié échangeons pour poursuivre ensemble le sillon de 2018

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s