LE CHIFFRE : 2000 !

EDF Sacrifie l’Emploi.

En 2006,EDF a prélevé 500 millions d’euros de dividendes chez Enedis,sa filiale qui gère le réseau secondaire de lignes électriques. La somme a beau représenter 25% de l’excédent brut du groupe public, elle n’est pas suffisante pour ses dirigeants, qui ont donc décidé de supprimer 2000 emplois sur les 38500 que compte Enedis.

Engagé dans la très coûteuse construction des deux réacteurs EPR d’Hinkley Point au Royaume-Uni – projet que contestent les syndicats – ,EDF a besoin de cash .

Que deviennent les intérêts des salariés et du Pays ?

Section de Sète du Pcf

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s