Le  » repenti  » des licenciements !

« Bonsoir, asseyez-vous. La société a décidé de mettre fin à votre contrat . »

   Ces quelques mots, l’ancien DRH Didier Bille les a prononcés des centaines de fois au cour de sa carrière.

En 22 ans de métier, il raconte avoir viré au moins un millier de salariés pour le compte de grands groupes, parfois en quelques minutes, et le plus souvent sans état d’âme.

Jusqu’à  » Marie-Antoinette « , une salariée de 60 ans qu’il flanque à la porte en un quart d’heure.

Cette fois-ci la carapace se fissure, les doutes affluent, et Didier Bille décide de se mettre à table.

Il en a tiré un livre glaçant,  » DRH, La machine à broyer  » ( Le Cherche Midi ), dans lequel il dissèque les pratiques utilisées pour réduire les effectifs : notation bidon, dossiers de licenciements fabriqués de toutes pièces, placardisation…

Dans le fond, rien de nouveau.

Mais ce qui fait évènement, c’est que c’est un «  licencieur «  qui raconte.

Abondamment commenté par les médias, cet ouvrage a fait bondir, comme il se doit, l’Association nationale des DRH, qui hurle à la caricature…

Nous vous laissons juge!

Nous saluons le courage de ce citoyen!

  La Section de Sète du PCF

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s