L’AIR DU TEMPS

RECRUTEMENT

  Macron gère le pays comme une entreprise, c’est connu.

  Dernier exemple en date  : sa façon de choisir les responsables d’entreprises publiques ou à capitaux publics comme Airbus, Engie, l’AFP, le PMU ou Radio France.

  Les vieilles pratiques de connivence et d’entre – soi, chères à Mitterrand / Chirac / Sarkozy / Hollande, demeurent mais dans un cercle patronal plus restreint .

  ( « Macron connaît le vivier grâce à ses quatre années passées à dialoguer avec des PDG chez Rothschild  » )

écrit Bruna Basini du JDD.

  Et pour affûter ses choix, le Président a recours, non pas à des conseils républicains ou autres instances démocratiques, mais à des cabinets de recrutement essentiellement anglo-saxons…

  On n’arrête pas le progrès, comme dit l’autre.

  Mais au train où ça va,pourquoi pas, demain, choisir les membres du gouvernement sur le même mode.

  Allo, Spencer ? Trouvez-moi un premier ministre conforme dans les meilleurs délais,svp !

  Et puis pourquoi s’arrêter au gouvernement? On recruterait aussi parlementaires,maires et autres  » élus  » selon cette méthode.

  A la fois efficace et point trop chère ( on économiserait entre autres choses le coût de ces interminables campagnes électorales )

  Macron aime bien ça, faire des économies!

 Gérard Streiff

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s