Femme du jour : AUDREY PULVAR

Dans une tribune publiée par le JDD, ce 15 avril, la présidente de la Fondation pour la nature et l’homme ,qui a succédé à Nicolas Hulot, épingle , en parlant de la réforme de la SNCF voulue par le pouvoir, les carences de ce  » nouveau pacte ferroviaire  » en matière environnementale.

  « Dans un monde soumis à l’urgence climatique, alors que la France s’enorgueillit de rendre la planète great again, le gouvernement renâcle encore à investir massivement dans le train, à moderniser les rames, développer les services à bord, relancer les trains de nuit ou favoriser la mobilité multimodale  » , lit-on.

  Audrey Pulvar balaie d’un revers de la main, les prétextes économiques de cette réforme et rappelle que le train reste un des modes de transport les moins polluants.

  Selon elle, le développement du rail est un enjeu majeur de la transition écologique solidaire.

  « La réussite de l’enjeu du siècle ne peut faire l’économie du renouveau du rail. »

  C’est en écologiste convaincue que l’ancienne journaliste dénonce donc avec force la réforme de la SNCF voulue par le pouvoir macroniste!

  La Section de Sète du PCF

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s