Manif du 1er mai à Paris

Pourquoi envoie-t-on 2 500 policiers à Notre Dames des Landes, et seulement 1 500 le 1er mai à Paris, alors que les services de renseignement ont prédit la présence de casseurs en masse pour en découdre ?

Pourquoi les manifestants syndicaux ont été fouillés avant d’arriver à Bastille, et pas les casseurs ?

Pourquoi comme l’a déclaré Pierre Laurent, secrétaire général du PCF, ont-ils laissé casser pendant près d’une heure avant d’intervenir ?

Pourquoi le Préfet a-t-il attendu pour mettre en place l’itinéraire de la manifestation, prévue 15 jours plutôt, avec les organisations syndicales ?

Il est de plus en plus clair que le gouvernement a laissé le champ libre aux casseurs pour pourrir le mouvement social.

Cette escalade rencontrera la riposte populaire qu’elle mérite !

Section de Sète PCF

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s