REVELATION

Fret : un sabotage organisé du rail public !

    Gâchis d’argent public, lignes amputées ou abandonnées… les cheminots CGT de Tarn-et-Garonne révèlent comment le transport de marchandises est liquidé au profit de son transfert dangereux sur les routes.

    Equipements non réalisés, ou jamais utilisés, engagements non tenus, argent public gaspillé…

    A Montauban, les cheminots révèlent l’inadmissible casse organisée du transport de marchandises par train tandis que des déferlantes de camions prennent le relais d’un service public défaillant, au mépris des engagements écologiques des pouvoirs publics.

    A Montbartier, un raccordement ferroviaire à la zone d’activité, dont la réalisation confiée au privé n’a pas été achevée, rouille au soleil.

    D’autres lignes sont à l’abandon ou mal entretenues, malgré de lourds investissements publics de rénovation.

    ( voir dans le Journal l’Humanité du 9 mai, page 8 )

    Ces exemples montrent que les luttes des cheminots pour que le service public retrouve sa place vont bien au-delà de la défense de leurs emplois et de leur statut, elles sont pleinement porteuses de l’intérêt général et public, car  elles incitent à réfléchir à la société dans laquelle nous voulons vivre demain.

    Plus que jamais aux côtés des cheminots et avec eux!

   La Section de Sète du PCF

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s