VENTE D’ALSTOM : Le Rapport qui mouille Macron

Dans tout pays véritablement démocratique, le scandale serait national!

Emmanuel Macron, alors ministre de l’Economie, a menti à l’Assemblée Nationale en 2015, en déclarant que « le gouvernement a été mis devant le fait accompli  » de la vente de la branche énergie d’Alstom au groupe américain Géneral Electric.

  Surtout,il aurait joué double jeu dans cette affaire…

  Car les conclusions de la commission parlementaire créée pour enquêter sur cette vente sont explosives : les députés ont découvert, par hasard , que Macron, alors secrétaire général de l’Elysée, savait tout, et notamment que Bouygues voulait se désengager.

  Mieux: il avait commandé en catimini un rapport au cabinet AT Kearney, lequel prônait précisément une vente à GE…

  Macron a donc favorisé la finance et les intérêts des actionnaires ( de Bouygues et de GE ) au détriment des intérêts de l’Etat, de l’industrie française, et bien entendu des salariés d’Alstom.

  Cette affaire relève de  » l’entre-soi  » estime Olivier Marleix président de la commission d’enquête!

  Les Françaises et les Français perçoivent le Président comme le Président des riches…En voici encore une illustration…

 La Section de Sète du PCF

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s