LES VRAIS CHIFFRES DU  » COÛT  » DU STATUT DES CHEMINOTS

C’est l’argument massue du gouvernement pour justifier l’abandon du recrutement au cadre permanent : le surcoût que le statut des cheminots ferait peser sur les comptes de la SNCF.

         » 700 millions d’euros par an!  » déclarait Emmanuel Macron il y a quelques semaines.

        Elizabeth Borne a depuis rectifié le tir, avançant le chiffre de 100 millions d’euros annuels.

         » Et aujourd’hui, les hypothèses tournent autour de 10 à 15 millions d’euros «  , note Laurent Brun,  » soit entre 14 et 21 fois moins que le budget communication annuel de l’entreprise, dont plus personne ne parle d’ailleurs « , tacle le secrétaire général de la CGT cheminots !

    La Section de Sète du PCF

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s