Urgences en péril sur le site d’Agde

Mardi 22 mai, 300 personnes : usagers, soignants, militants syndicaux, médecins urgentistes se sont rassemblés devant l’hôpital intercommunal du Bassin de Thau en Agde, afin de manifester leur colère contre les nouvelles coupes budgétaires réduisant les moyens humains d’un service des urgences fermé à 18h.

Parmi les manifestants nombreux étaient les animateurs du collectif électoral, qui en 2017 ont mené la campagne de Jean Luc Bou et Sylvie Loubet, candidats PCF Front de Gauche, porteurs de la revendication d’un service des urgences ouvert 24h sur 24.

L’inscription massive des personnes présentes pour participer à des mobilisations futures a conclu ce rassemblement.

Section de Sète du PCF

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s