SNCF : les sénateurs communistes dans l’action !

A leur initiative, alors que se déroulent les discussions sur la réforme ferroviaire, des délégations de cheminots (allemands, britanniques, espagnoles, belges, luxembourgeois, norvégiens ou néozélandais) sont venues témoigner au Sénat des conséquences de la libéralisation dans leurs pays.

La libéralisation des chemins de fer est partout négative, c’est : l’augmentation assurée des coûts et des tarifs ! C’est partout une baisse de la sécurité pour les cheminots et les salariés des entreprises prestataires, pour les usagers, c’est la réduction des lignes rurales et intercités, c’est la remontée de la dette malgré la suppression de postes.

Au Royaume Uni : 70% de l’opinion publique est favorable à une renationalisation du rail.

En Allemagne : 19%du réseau n’est plus exploité !

On ne mesure pas la légitimité et l’importance d’un mouvement aux embarras qu’il peut causer, mais à l’intérêt général qu’il représente.

Cheminots, usagers, même combat !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s