La loi du silence

249 sénateurs contre 95 (dont les élus communistes) ont voté jeudi en faveur de proposition de loi garantissant le secret des affaires des entreprises, au détriment du travail des journalistes et des lanceurs d’alerte.

Avec cette loi on aurait pas su que « Lafarge avait financé Daesch » ni le scandale des paradis fiscaux, et encore moins celui du médiator. Le profit c’est sacré !

LR, FN, En Marche unis contre la vérité et la démocratie !

Section de Sète du PCF

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s