Borloo étrille Macron après l’enterrement de son rapport sur la politique de la ville

« On remplace le vieux monde des solidarités par le jeune monde des abandons ».

Mieux encore il compare la politique Macron à « un gratin où les nouilles se séparent du fromage ».

Ambiance……ambiance.

Section de Sète du PCF

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s