Éducation

Plus de 100 000 bacheliers n’ont toujours aucune proposition dans le supérieur. La plateforme d’orientation tourne désormais au ralenti et angoisse plus que jamais les jeunes qui redoutent de rester sur le carreau, ou de n’avoir que des filières non désirées.

Ce sont les jeunes issus des quartiers populaires qui ont essuyé le plus grand nombre de refus..

Section de Sète du PCF

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s