02/06/2020 – SECTION de SÈTE – « Brise lames : entre réalité et récup ! » (Cliquer pour voir la suite)

Les remous légitimes provoqué par des contrôles de gendarmerie a relancé le débat sur l’accès au Brise lames.

Passer une journée en famille ou avec des amis c’est une institution populaire qui fait partie de l’âme de notre ville.

Pourtant depuis 15 ans, au nom de la sécurité, le mouillage et l’accès dans la partie Est (dite passe est) est interdit, et par contre toléré dans l’autre partie via la passe ouest. Cela n’a pas empêché des passes droit accordés à certains pour des activités  commerciales leur permettant d’accoster dans la passe est pour des soirées festives, les mêmes parfois, qui en raison de leur mandat électif ont validé ces interdits, ou les ont cautionnés par leur silence.

Respect certes des mesures réglementant la circulation portuaire et les usages pour la sécurité, mais respect aussi de ce qui fait la vie, pouvoir pêcher et se détendre sur les quais et au Brise lames.

Le Brise lame c’est le jardin des Tuileries des sétois.

La gendarmerie maritime dit aujourd’hui « que ces contrôles n’étaient motivés que pour contrôler les moyens de sécurité à bord des bateaux, et non de révolutionner une coutume », dont acte ! Dans l’attente de la publication du code de bonne conduite, qui selon André Lubrano, sera publié dans les prochaines semaines.

François Liberti

Conseiller municipal et conseiller communautaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s